Oeuvres > 1er période, 1963-1970

"Noces Villageoises"

Noces Villageoises
 
H.S.B. - 60 x 81 cm
 

Composition. Exposé pour la première fois au Salon d'Automne au Grand Palais à Paris. Raphaël TOUSSAINT est nommé sociétaire du Salon d'Automne sur proposition d'Edward Mac Avoy.




Il était une fois un homme qui faisait des images dont tout le monde rêvait. Rêves d'enfant enfouis en chacun de nous et qu'il a su garder, réalité au plus profond de lui-même. Sa peinture reflète l'image qu'il se fait du monde dans lequel il évolue avec plaisir, comme s'il avait réalisé l'univers parfait où il se coule et se fond.

La fidélité à ses amis est le reflet de sa vie. Tous sont dans sa mémoire, aussi présents qu'il n'a qu'à tendre la main pour les rencontrer.

Cette main qui brosse avec tendresse cet éternel petit homme en rouge, omniprésent dans son oeuvre, qu'il appelle "phare entre les phares", véritable fil conducteur qui le mène jusqu'au bonheur.

Si j'avais à évoquer sa peinture, je ne dirais qu'une chose en me référant à Lamartine : si les objets et les êtres animés des tableaux avaient une âme qui s'attache à notre âme et la force d'aimer, ce serait certainement ceux de Raphaël Toussaint.



Jacques Mounier - "Arts Actualités Magazine"
Plus d'infos